Atelier photo et découverte de Lightroom

Nathalie Hupin

Photographe

Pour tester les acquis des 6 premiers cours du programme de formation débutant, je propose un atelier photo. Les participants peuvent choisir de travailler le portrait ou la nature/paysage. Comme nous étions pendant les vacances, cet atelier se déroulait exceptionnellement sur une demi-journée et a été couplé avec le cours d’introduction à Lightroom. Nous pouvions ainsi directement révéler nos photos, tout en découvrant les formidables fonctionnalités de Lightroom.

La vie et la mort, exprimée par la nature.

Thème choisi par Marie-Luce

Pour corser un peu l’exercice, et comme en photo, tout est question d’intention, les participantes avaient pour mission de photographier pour obtenir 3 photos axées sur un fil rouge qu’elles devaient choisir. Marie-Luce a donc opté pour la photo de paysage/nature. Son fil rouge était la vie et la mort exprimées dans la nature. Marie-Luce a bien utilisé ce qu’elle avait appris lors du cours sur la composition. Elle a utilisé non seulement la répartition de ses éléments dans l’image, mais elle a aussi utilisé la symbolique des couleurs (des couleurs froides pour la mort, des couleurs chaudes pour la vie), ainsi que la profondeur de champ. Mieux encore, même si le flare est un défaut optique qui peut apparaître en contre-jour, elle s’en est servie pour diriger le regard vers son sujet. Bravo !

Sarah a choisi le portrait, car c’est ce qu’elle pratique le plus en photo avec ses jeunes enfants.

Son fil rouge était de représenter son modèle avec des expressions des différents âges de la vie : la découverte de la nature comme le ferait un enfant, l’âge actif avec la performance de la vitesse, l’âge mûr avec le corps qui vieillit. Sur la première photo, Sarah a tiré parti d’une contrainte qu’elle ne pouvait pas améliorer : le manque de lumière dû aux sous-bois. Elle a donc décidé d’utiliser un temps de pose plus long et d’accentuer l’impression de vitesse par le filé imprimé à l’arrière-plan. Nous avons amélioré le portait vertical dans Lightroom. En effet, pour bien faire, il aurait fallu une lumière complémentaire pour éclairer le sujet. Mais nous n’avions pas de flash sous la main et le réflecteur était inutile. On a donc analysé avec Lightroom comment on pouvait améliorer la photo, tout en gardant en tête que la photo devrait être idéalement bonne à la prise de vue. comme on le voit, la photo de portrait peut souvent être assimilée à de la photo d’action, puisque le sujet est bien vivant et susceptible de bouger. Sarah a bien pu tirer profit de cette contrainte et s’en sort avec brio.

Découvrir Lightroom constituait la deuxième partie de cet atelier. En effet, ce formidable logiciel n’est pas seulement un révélateur d’images de première ligne, c’est aussi un bon outil pour le classement et l’archivage des fichiers. Vu sa spécificité d’afficher des images virtuelles, il est rapide et permet de travailler sur plusieurs versions sans jamais altérer les fichiers originaux. En outre, pour le photographe débutant, il est très utile pour certaines petites corrections sur la photo entière ou sur des parties de celle-ci.

J’ai apprécié l’attitude des participantes face à la démarche créative. Elles ont suivi certaines règles apprises, mais en ont contournées d’autres pour apporter plus de force à leur message. Elles maîtrisent mieux leur outil qu’est l’appareil photo, ce qui a pour conséquence qu’elles ont réussi à se libérer des contraintes techniques pour créer mieux.

Nathalie

Merci à Marie-Luce et Sarah et bienvenue aux participant(e)s des prochaines sessions débutant (à partir du 8 septembre 2017, un vendredi sur deux, de 19 à 20h30).

Vous souhaitez être tenu au courant des prochaines formations ?
Abonnez-vous à notre mailingliste.

Retrouvez le programme de formation
des cours débutants

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!